• PPS Yvoire

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Vendredi 2 Novembre à 09:32

    YVOIRE

    La situation stratégique d'Yvoire, sentinelle de Léman, n'avait pas échappé au Comte Amédée V  Le Grand. (1249-1323), qui entreprit d'importants travaux de fortification à partir de 1306, en pleine guerre Delphino-Savoyarde. Pendant un demi siècle le village joua un rôle militaire très important qui valu à ses habitants l'obtention de "franchise" en 1324. D'importants documents peuvent être consultés, sur la construction du bourg, l'identité de ses habitants et les fait majeurs du XIVe siècle, aux archives départementales.

    Le village sortira indemne des guerres du Moyen-Âge et subira par contre, un dur assaut de la part des Genevois et des Français à la fin du XVIe siècle et le château sera brûlé. Il restera sans toit pendant 350 ans et le village perdra son importance militaire.

    Miraculeusement de précieux témoignages du passé subsistent : remparts, portes, fossés, maisons qu'il convient de défendre contre la modernité, afin que le rêve demeure.

    Pendant une longue période Yvoire retournera à l'anonymat et l'orgueilleuse place forte deviendra un humble village d'agriculteurs et de pêcheurs.

    Les années cinquante marqueront le début d'une ère nouvelle, celle du tourisme et des fleurs.

    Yvoire recevra son premier prix national du fleurissement en 1959, et ses récompenses suivront au fil des années.

    En 2002, le village a représenté la France au concours Européen du Fleurissement et a obtenu le Trophée International des paysagistes et horticulteurs.

    Yvoire fait partie depuis 20 ans de l'Association des Plus Beaux Villages de France elle reçoit aussi la visite  de nombreux visiteurs aux beaux jours, mais aussi la visite confidentielle des amoureux à la morte saison, quand le vent d'hiver fait chanter les vieux murs et givre les berges du lac. Il n'y a pas de saison pour le bonheur !...

    L'église d'Yvoire est dédiée à Saint Pancrace, remonte probablement au XIe siècle. Elle fut transformée à plusieurs reprises. Le clocher actuel construit entre 1856 et 1858 appartient à la lignée des clochers à "Bulbes" architecture religieuse savoyarde de la fin du XIXe siècle.

    Initialement couvert de fer étamé la municipalité a envisagé sa restauration dès 1983, pour lutter contre la rouille..Le clocher est recouvert d'acier inoxydable, le coq et la boule situés à son sommet sont couverts de feuilles d'or.. en effet le dernier batteur d'Or de France se trouve à Excenevex (3km d'Yvoire).

    Situé sur la rive française du lac Léman, entouré du Jura et des Alpes Yvoire est une cité touristique incontournable en Haute-Savoie et le village est aujourd'hui un site classé.

    Le lac Léman (appelé aussi Lac de Genève) est une véritable mer intérieure, donne tout son caractère à cette région qui bénéficie de nombreux atouts.

    Le château est habité par la famille Bouvier d'Yvoire depuis 1655 et n'est pas ouvert au public..

    Yvoire possède deux ports (port des pêcheurs) à l'est, et (le Grand Port )à l'ouest du château sont devenus ports de plaisance très fréquenté en été. On peut y faire des croisières et découvrir ainsi les rives suisses du lac : Genève, Nyon, Lausanne etc...

    Faire une visite au Domaine de Revorée. Planté de châtaigniers plusieurs fois centenaires. Ce domaine est aussi un lieu chargé d'histoire..il est accessible à pied par la voie Verte partant du village médiéval ou par une navette solaire mise en place sur le lac durant la période estivale.

    Poteries traditionnelles savoyardes, un vannier passionné par son travail, un des meilleurs ouvriers de France dans la cristallerie..quatre galeries d'art pour admirer des oeuvres artistiques renouvelées chaque année..

    A voir aussi le "Jardin des Cinq Sens  avec un guide, inspiré de l'ambiance poétique des labyrinthes du Moyen-Âge, le Jardin des Cinq sens" est une oeuvre vivante, crée en 1988 par un couple de passionnés. "Jardin du toucher, Jardin de l'odorat, cloîtres des plantes médicinales..prairie Alpine..1300 variétés évoluent au fil des saisons dans cet écrin ouvert d'avril à octobre. Il a obtenu le Label Jardin Remarquable par le Ministère de la Culture et de la Communication. Ce lieu est magique....Yvoire a fêté en 2006, ses 700 ans.

    Voici, ma petite découverte terminée..il ne vous reste plus qu'à y aller lors de vacances..Cet endroit mérite bien le nom qu'on lui donne "La perle du Léman"..

    Merci Aldo, pour cette petite promenade en Haute-Savoie..ce fut très agréable, bonne journée à toi et à tous nos visiteurs. Bisous.

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :