• PPS Transhumance

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Mercredi 29 Mai à 08:14

    TRANSHUMANCE

    Du latin "trans" (de l'autre côté) et "humus" (la terre, le pays), est la migration périodique du bétail (bovidé, cervidés, équidés et ovins), entre les pâturages d'hiver et les pâturages d'été.

    Elle a pour objectif, l'engraissement du troupeau, mais aussi la reproduction.

    Elle se pratique sur tous les continents. Cette forme de nomadisme remonte au moins à 4000 ans, connait un déclin progressif en Occident  au XXe siècle, mais les entrepreneurs de transhumance sont remis en valeur pour leurs contributions dans le développement de l'agriculture durable "maintenir des paysages ouverts, aider à lutter contre l'embroussaillement, prévenir les risques d'incendie de forêt ou celui d'avalanche, aider à conserver la biodiversité et les habitats d'espèces sauvages rares ou en péril, enfin leur rôle clé dans la question du multi-usage des espaces ruraux.

    La transhumance estivale " transhumance "normale" est la montée dans les pâturages d'altitude "Alpages" dans les Alpes Francophones, montagnes dans le massif Central, estives dans les Pyrénées francophones, chaumes dans les Vosges...

    Dans le Valais et la Vallée d'Aoste on parle d'inalpe, en Suisse romande on parle de poya...

    La transhumance hivernale (ou inverse) qui est le fait de troupeaux d'altitude, l'hiver venu, descendent vers les plaines tempérées, en Suisse romande et vallée d'Aoste, on parle de désalpe.

    Les termes estivage et hivernage sont préférés lorsque les déplacements se produisent sur des distances courtes vers des pâturages situés dans la montagne proche.

    L'estive dure en général de fin mai à mi-octobre.

    Les bergers qui accompagnent le troupeau peuvent être les propriétaires éleveurs, mais aussi des bergers salariés.

    Depuis les années 1980, la transhumance devient un moment de l'animation des vallées, par des fêtes qui permettent de redécouvrir le terroir, mais aussi les métiers du pastoralisme.

    Les pratiques de conduite des troupeaux qui avaient disparu au profit des camions revoient le jour..

    Un proverbe en patois Valdotin définit ainsi la transhumance : Les vaches à la Saint Bernard les prend et Saint Michel les rend ...

    Les troupeaux montent à l'Alpage à la Saint Bernard (15 juin) et rentrent à la Saint Michel (29 septembre) jour de la désalpa (la désalpe en patois) en Vallée d'Aoste..

    C'est un moment très émouvant que ce jour de départ, de tous les animaux avec leur berger ! j'ai pu y assister, quel beau moment, que de voir ces petites bêtes qui prennent la route, elles savent qu'elles vont passer de très belles journées et se gaver de bonnes herbes odorantes..

    C'est une tradition qu'il faut faire perdurer, c'est tellement agréable à voir...certaines personnes vont aussi faire un bout de chemin avec elles, pour aider, et bien sûr pour le plaisir ..

    Je suis ravie par ce sujet du jour! merci Aldo, sujet actuel, nous sommes à  quelques jours de ce grand départ..là haut l'herbe est plus belle ..

    Belle journée à vous tous..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :