• PPS Shirley Deaville

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Samedi 22 Juin à 08:42

    SHIRLEY DEAVILLE

    Propos et biographie par Shirley Deaville :

    "On m'a demandé il y a quelque temps de soumettre une biographie de ma carrière artistique.

    Je me suis vraiment demandé ce que je pourrais bien écrire...

    En ouvrant le placard d'accolade pour voir quels crédits je pouvais réclamer pour moi-même, j'ai trouvé cela dépourvu de prix, de rubans et de récompenses. En effet, je n'ai jamais participé à un concours ni à un concours similaire, et il n'y avait aucune longue chaîne d'initiales après mon nom...

    Je suis née dans le nord de Toronto, dans une famille aimante, avec des parents dévoués et encourageants : un début que malheureusement beaucoup de personnes aujourd'hui ne savent jamais.

    Malgré l'absence de grandes prouesses, j'ai trouvé un héritage inégalé pour tout enfant qui a jamais respiré et en réfléchissant une fois encore sur les évènements de ma vie jusqu'à présent, mon existence a été plus excitante que la plupart des autres.

    Aussi loin que je me souvienne, j'ai suivi le rythme d'un batteur différent de la chanson que mes pairs ne semblaient pas entendre ... Cet appel m'a conduit sur des voies différentes de celles de mes homologues.

    Pendant un certain temps ma vie a été plutôt solitaire, jusqu'à ce que je rencontre et épouse Dave, en 1959.

    Pour moi peindre n'était que l'explosion avec laquelle je recherchais le batteur qui semblait toujours avoir une longueur d'avance sur le mien ...

    La sécurité absolue d'un créateur derrière les merveilles de la vue et du son que je vis n'a jamais été en doute. L'électricité des couleurs, le son d'une chanson d'un oiseau, perce l'air du matin: les myriades de vies différentes sous des formes variées.

    Elles n'ont alimenté que la recherche de sens, et j'ai commencé à peindre avec un peu d'huile que ma mère donnait ,au moins la satisfaction de se rapprocher un peu du batteur, mais ce n'était pas encore la perfection.

    Comment n'importe quel artiste, n'importe où, peut-il reproduire la vie sous la fourrure, la vie derrière les yeux, le mouvement des membres et le coeur battant, le moins de tous peut-être moi-même !... Car, où est la peinture qui peut imiter les reflets d'une toile d'araignée au soleil de midi , l'étincelle d'un lac ou les gargouillis d'une cascade alors qu'elle se précipite sur les cailloux comme elle le fait depuis le début ?..

    Quelle marque de peinture y a -t-il pour projeter le parfum d'un cheval mouillé ou l'haleine d'un matin glacial ?.. aucun - n'importe où... Seul le Créateur, et c'est lui que j'ai recherché dans mon art.

    Pour nous tous, nous ne pouvons pas atteindre la perfection crée au début, et certaines sont un peu plus courtes que d'autres. Il y a cependant une satisfaction à l'intérieur, car l'explosion se rapproche le plus possible du sujet réel et nous nous tenons relativement à l'écart de notre studio nommé Al Marah, en l'honneur de mon hongre arabe qui a parfois envahi mon monde et mon humanité et mon désir d'améliorer,  ces choses doivent être prise en compte et je dois me résumer et me remettre sur la bonne voie.

    Pour moi la priorité absolue est le Seigneur, le batteur que  j'ai rencontré il y a des années. Maintenant lorsque je suis née de nouveau, après de nombreuses années de peintures et de recherche..

    Ma profession a amené Dave, mon mari et directeur britannique..bien que 100% Canadien de naissance, mon dévouement est partagé entre les deux pays. Nous sommes restés dans des fermes  avec des bergers et l'origine et l'âge de l'endroit ont été perdus au fil du temps, car le brouillard vient toujours de la mer pour recouvrir de joies les fenêtres des chambres.

    C'est pourquoi, je peins !...

     En fin de compte je suis une artiste...Je peins parce que j'aime en tant  qu'expression de mon amour et de ma gratitude, envers Dieu, peu importe ce qu'il advient de lui.

    Je considère le succès que nous avons eu, avec tous les aspects de ce talent et les galeries avec lesquelles nous apportons une bénédiction supplémentaire....

    Cependant, la plus grande bénédiction, j'en suis sûre, est lorsque mon mari ferme sa main sur la mienne et que je peux regarder dans les yeux de mon compagnon, alors je suis la femme la plus riche du monde !..

    Je suis au top, je suis arrivé, ma peinture est en place...Ensuite, je n'ai pas besoin de crédits à mon nom, car je peins pour le pur amour de ce produit, et le reste ne compte pas du tout " !..

    Cet artiste, me touche énormément, surtout pour sa quête vers Dieu, son amour pour son mari Dave, et son travail qui est magnifique ..

    Sa biographie a été traduite comme bien souvent d'une façon, un peu bizarre .. Je l'ai laissée dans son jus, à vous d'arriver à bien comprendre ce qu'elle a voulu exprimer ..

    Ses peintures sont légères et magiques. Les spectateurs de ses oeuvres sont saisis par la beauté du monde environnant que Shirley nous transmet à travers des images d'animaux de la nature et des enfants.. Ils ont tous une douceur infinie dans le regard, si vous prenez le temps de bien les observer..  c'est fantastique ! quoi de plus tendre que le regard des animaux !... vraiment sublime, cette grâce et ce calme que l'on peur ressentir en posant nos yeux sur eux....

    Ses oeuvres sont extrêmement positives et nous ramènent dans notre petite enfance !....

    Bon samedi à tout le monde.. Le soleil est de retour, plus clair que jamais en cette matinée.. A demain !...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :