• PPS Ngorongoro

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 08:28

    NGORONGORO

    Le cratère du Ngorongoro est le diamant ou plutôt l'émeraude de la Tanzanie.

    C'est la première des trois destinations touristiques naturelles, les plus fréquentées du pays, les deux autres étant le Serengeti et le Kilimandjaro.

    Il est le point culminant de l'aire de conservation "Ngorongoro Conservation Area". Elle couvre 8288 km2, son joyau, le cratère est classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1979. Crée en 1959 pour préserver à la fois la faune sauvage (et la flore) et les intérêts des autochtones dont toutes les activités et même la présence sont habituellement interdites dans les parcs nationaux.

    Des conflits étaient de ce fait entre l'administration des parcs et des Masaïs qui n'acceptaient pas d'être exclus de leurs territoires traditionnels de transhumance et d'habitation.

    Les objectifs de l'aire de conservation sont les suivants;  développement des ressources et sauvegarde et promotion du tourisme, ainsi que les intérêts Masaïs. L'agriculture a été interdite, non compatible avec la faune sauvage. Rendre les trois quarts de la superficie totale accessibles aux Masaïs et à leurs grands troupeaux de bovins et moutons. Ils ont même le droit d'abreuver pendant la journée leurs troupeaux dans le cratère mais ne doivent pas les faire pâturer.

    La zone comprend le Ngorongoro, mais aussi à plus de 3000m d'altitude les cratères d'Olmoti et d'Empakai, ainsi que le volcan sacré des Masaïs, OL Doinyo Lengai.

    Les hauteurs sont couvertes d'une forêts humide d'altitude, et plus bas d'une savane semblable à celle du Serengeti.

    Les gorges d'Olduvai et Laetoli ont livré des fossiles d'hominidés et de préhominiens, elles ont été fouillées , et un petit musée est à visiter, bien que pauvre il ne renferme que des copies. Les originaux sont au Musée de Dar.

    Le cratère de Ngorongoro est entouré de l'aire de conservation du même nom.

    La densité animale est certes plus élevée du monde, mais la variété d'espèces est bien supérieure à celle de n'importe quel parc, zoo ou assimilé.

    En toutes saisons le Ngorongoro, a des pluies importantes, mais courtes..seul est rendu difficile l'accès à certains endroits notamment les bords du lac Magadi avec ses flamants roses, et flamants nains.

    La faune du cratère est sédentaire et donc constante toute l'année excepté ceux des oiseaux migrateurs qui ne sont présents qu'en hiver.

    La fréquentation est moindre en avril-mai du fait de la moindre densité des touristes en saison des pluies, alors que la flore est la plus belle.

    Le cratère reçoit 450 000 visiteurs par an!

    La densité de la faune de mammifères grands et moyens est unique au monde..30 000 têtes.

    Je ne vais pas les énumérer, mais nous en avons une large idée avec le pps d'Aldo..C'est magnifique à voir, bien entendu la télévision nous offre souvent des film sur cet endroit..

    Pour ma part, j'adore voir cela bien assise dans mon fauteuil, mais y aller, non! je suis pour qu'on laisse ces animaux en paix, vivre leur petite vie, avec la lutte permanente avec les prédateurs que nous connaissons bien..mais là c'est la survie..tandis que le plus grand prédateur, est l'homme..cependant, les protéger, etc..est une belle chose..

    Des hôtels sont sur les bords du cratère et dans les plaines du Sirengeti,, pistes carrossables..piste pour avions etc.. Ces aménagements combinés à un nombre élevé de visiteurs entraînent des dégradations écologiques (Pollution de l'eau, de l'air, sonore et visuelle) dérangement de la faune, etc.. c'est dommage!... mon avis, on devrait limiter, le flux des visiteurs chaque année.. dans certains endroits c'est fait!..alors, il faudrait y penser, pour le bien de tous ces animaux ..

    Superbe endroit, bien sûr, mais il faudra essayer de le maintenir en l'état de conservation prévu.

    Belle journée à tout le monde et bisous.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :