• PPS Mexique

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Samedi 19 Septembre à 08:19

    MEXIQUE

    Entre la frontière du nord, le Mexique est un pays aux multiples visages.

    Plusieurs millions de kilomètres séparent la côte aride de Basse-Californie de la forêt luxuriante du Yucatan, bordée par les eaux turquoises des Caraïbes.

    Le voyage commence au nord du pays, non loin de la Basse-Californie comme à Puerto Vallarta, l'océan Pacifique vient adoucir le climat torride de la région et offre ses plages de sable blanc, sur plus de 7000 km  de côtes.

    A la frontière entre Amérique du nord et Amérique Centrale, le Mexique séduit par la richesse de son histoire et de sa culture, héritages complexes de la colonisation espagnole et des anciennes culture précolombiennes.

    Quand il se couche au-dessus du Pacifique, le soleil recouvre la surface de l'océan d'une lumière dorée, comme à Manzanillo.

    Guanajuato : sur le haut plateau, le centre du Mexique est un passage obligé pour découvrir les plus belles villes coloniales du pays. Guanajuato, construite au XVIe siècle sur des mines d'argent, est une merveille du genre. Avec ses routes souterraines construites dans d'anciennes galeries minières, son centre classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO et sa grande activité culturelle Guanajuato, est un lieu fascinant, tout en couleur et chargé d'histoire.

    200 km plus au sud, le lac de Patzararo, avec ses îles et sa ville du même nom, offre une nouvelle facette du Mexique, majestueuse et paisible.

    Les plantations d'agaves sont au Mexique, ce que le vignoble est à la France. Ces succulentes sont à l'origines du mezcal (région de Julisco) et du tequila, type de mezcal produit dans la région de Caxaca) et restent le symbole du patrimoine culinaire et de la culture mexicaine.

    MEXICO Distrio Federal : là voilà la grande, l'immense capitale ! Mexico, bâtie sur l'ancienne capitale Astèque de Tenochtitlan, regroupe avec ses périphéries plus de 20 millions d'habitants. Le Zocolo (grand place) et la cathédrale la plus grande d'Amérique latine. Là-bas, comme partout dans le pays d'anciens rites préhispaniques sont toujours pratiqués, comme celui des valadores. La capitale Mexicaine est également un lieu de pèlerinage, de premier ordre avec la Basilique Notre-Dame de Guadalupe, qui attire chaque année 12 millions de fidèles. La vierge est le symbole tant religieux que National, est à l'origine de cette ferveur.

    A quelques dizaines de kilomètres du centre de Mexico, la cité de Téotihuacan (la cité des Dieux) en langue Nahuatl., est un des plus beaux vestige précolombiens de toute l'Amérique latine et couvre une superficie de plus de 20 Km2.

    En quittant la capitale mexicaine, le ciel s'éclaircit loin de la pollution dense de la ville.

    Le plateau central revêt alors à nouveau toute sa beauté et sa grandeur.

    POPOCATEPETL, le volcan roi: entre Mexico et Puebla, il se dresse cône parfait qui culmine à plus de 5400m. Très actif, il a participé depuis des siècles à fertiliser cette région du Mexique. ..le Mexique cultive, le blé, la canne à sucre, le café et les fruits comme les agrumes et les pommes.

    Avant de poursuivre plus au sud, un petit retour sur la côte Pacifique à Acapulco. Tous les jours un étrange spectacle au rocher de la Quebrada..Nommés les clavadistes, des hommes plongent de 20 m de haut, entre les parois coupantes des falaises...Impressionnant !

    OAXACA, dans l'état du même nom, ville au centre du pays, qui semble annoncer l'arrivée dans un autre Mexique.

    Quelques kilomètres plus tard, le haut plateau perd de l'altitude et on glisse vers la jungle et les régions humides du pays. C'est dans cette région que l'on peut découvrir les ruines Olmeco-Zapotèques de Monte Alban, avec ses pyramides à degré qui surplombent la vallée. Ce ne sont pas les Espagnols qui mirent fin à la civilisation Zapotèque. Le cite du Monte Alban, fut mystérieusement abandonné au cours du VIIe siècle après J.C., puis réhabilité, par les Mixtèques au XIIe siècle.

    CHIAPAS : étonnante ville coloniale située en altitude et dernière halte dans une région majoritairement indienne.

    San Christobal, située en altitude et dernière halte avant l'humidité de la jungle.

    PALENQUE: Le Mexique Maya, à la limite du Yucatan, belles ruines de la civilisation Maya, érigée entre le VII et XIIIe siècles de notre ère.

    A voir : le site Agua Azul, fascinant avec ses eaux turquoises qui serpentent au coeur de la jungle. Il est possible d'y piquer une tête...

    En quittant le Chiapas pour la péninsule du Yucatan, près de la ville de Villahermosa, quelques trésors de la civilisation Olmèque sont exposés sur le site archéologique, de la Venta, une énorme tête sculptée en pierre, superbe..!

    Voir les façades colorées de Campèche, à la base de la péninsule du Yucatan. Entre le golfe du Mexique et mer des Caraïbes, frontalière avec le Guatemala et le Bélize, la région est marquée par un climat tropical et attire par la beauté de ses plages et ses vestiges Mayas.

    LIXMAL, cite Maya située à 50 km des côtes, se démarque par la majorité des ruines de cette époque, par la finesse et la qualité de ses constructions.

    Au Mexique, les vivants entretiennent une relation très forte avec les morts. Le jour des morts 1er et 2 novembre, est une fête d'inspiration indienne, durant laquelle les défunts reviennent dans leurs familles qui dressent des autels de nourriture et tapissent le sol de fleurs jaunes, pour aider les esprits à retrouver leur ancienne maison.

    En plein coeur du Yucatan, une autre merveille d'architecture Maya vaut le détour ! CHICHEN ITZA : abandonnée mystérieusement au VIe siècle après J.C.

    CANCUN : retour à la civilisation moderne, célèbre station balnéaire, très prisée par les touristes européens et surtout nord américains. Il faut dire que les plages ne sont pas dénuées d'intérêt.

    TULUM : Ruines, passage obligé quand on voyage à travers les péninsules du Yucatan, mais pourquoi y vient-on au juste ! pour les temples ou pour sa plage, sûrement pour la réunion des deux. Paradisiaque, c'est le mot !..

    Avant de quitter le Mexique et ses paysages magiques, voir la lagune de Bacalar où se mêlent des eaux d'un bleu intense, au vert profond de la forêt tropicale !...

    Très beau voyage.. alors il ne vous manque plus de préparer vos valises, pour aller, voir de visu ce beau Mexique ...

    Bonne journée..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :