• PPS Le Pantanal

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Mercredi 17 Octobre à 08:47

    LE PANTANAL

    Le Pantanal est la plus belle réserve naturelle d'animaux du Brésil, à découvrir sans modération, bien qu'inondée la moitié de l'année.

    Frontière entre la Bolivie et le Paraguay,subsiste une une nature immaculée, un petit paradis terrestre avec une faune extravagante, c'est le Pantanal.

    Dans cette région, reculée du monde, la nature a repris tous ses droits, c'est elle qui mène la danse et impose son rythme, les hommes doivent s'adapter.

    Connu, comme étant le réservoir du Brésil, avec ses trois millions de têtes de bétail, c'est aussi la première production de soja de tout le pays, le Pantanal est surtout la zone inondable la plus importante et la plus vaste du globe.

    La région est connue pour être réserve mondiale de biosphère et elle se remplit pour devenir un marais de la taille de la Grande-Bretagne, avec un niveau atteignant les 13m au dessus du niveau de la mer.

    Entre décembre et mars, les 230 000 km2 de plaines sont ensevelis par les eaux ( il faut alors troquer la jeep contre un bateau à moteur) tandis que en période sèche, la région devient l'un des meilleurs spots d'observation de la faune locale, animaux et oiseau à la recherche d'eau.

    Le Pantanal c'est un paradis sur notre planète, mais aussi un endroit extrêmement fragile : entre son tapis de sable immaculé, ses coquillages nacrés, ses lianes interminables comme des cheveux verts, ses poissons multicolores, le Pantanal fourmille de curiosités qu'il faut approcher avec prudence.

    Comme un rêve sur le point de se terminer, il faut visiter cette région avec soin, se concentrer sur ses détails, ses beautés, cris de singes, chants des animaux comme le Capybara ( un des plus gros rongeurs du monde) et notamment d'oiseaux comme le Touyouyou (grand échassier, symbole de la région) ou encore le légendaire Ara  Hyacinthe, qui est sûrement le plus grand perroquet du monde, mais aussi les Martins-Pêcheurs, les hérons, les buses, les aigrettes.

    Le calme et sinueux cours d'eau, le Pantanal, s'apprivoise doucement, à pas de loups ou plutôt de  Jaguar.

    Un phénomène époustouflant qui nous offre, à nous les humains, l'opportunité de mesurer la fragilité de cet équilibre écologique.

    Pour un séjour dans la région du Pantanal, il est conseillé d'éviter la saison des pluies qui s'étend de décembre  fin mars...les animaux y foisonnent, capiviras, caïmans, jaguar, aras bleus, perroquets, toucans, loutres géantes, jabirus  etc....

    A l'époque des "hautes-eaux" des bans entiers de poissons remontent les rivières à la recherche d'eaux calmes pour pondre leurs oeufs en toute sécurité..quand vient la décrue, beaucoup restent bloqués dans les eaux peu profondes, constituant ainsi pour les oiseaux et les caïmans une source de nourriture abondante.

    Reconnu comme réserve de la biosphère par l'UNESCO et sanctuaire d'une faune sauvage extrêmement riche, le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète couvrant quelques 170 500 kn2.

    Le Pantanal abrite 656 espèces d'oiseaux, 159 de mammifères, 32,5 de poissons, 98 de reptiles, 50 d'amphibiens et plus de 3500 espèces de plantes.

    De nombreuses espèces menacées dans d'autres régions du Brésil sont présentes en quantités abondantes au Pantanal.

    C'est le cas par exemple du grand oiseau échassier Tuyuyu.

    Malgré la présence de bétail depuis 200 ans, dans la région, le Pantanal a conservé 85% de sa couverture végétale primaire ; savanes ou zones bien plus luxuriantes près des cours d'eau.

    Le jaguar le plus grand félin du continent américain peut peser 200 kg et compte de nombreux individus dans cette zone humide. Il se nourrit de 85 espèces de l'écosystème. Excellent nageur qui vit souvent près des rives du fleuve Paraguay.

    Les loutres géantes, l'anaconda jaune, se nourrit d'oiseaux, de poissons et de petits mammifères.

    Le Jabiru ou Tuyuyu peut atteindre 1,5 m de hauteur..La loutre géante peut peser jusqu'à 30 kg.

    Le Subiru tigré, poisson-chat peut faire 1 mètre, poisson le plus recherché par les pêcheurs du Pantanal.

    Le caïman peut mesurer 2,5 mètres, se nourrit de poissons, oiseaux et petits mammifères..

    Le Pantanal est la Mecque de la pêche y compris la pêche sportive. Mais l'écotourisme , s'y développe rapidement, dans un cadre très règlementé.

    Ses grandes menaces ? la moindre altération du cycle hydraulique, même à des milliers de kilomètres où naissent les rivières qui l'arrosent, peuvent déséquilibrer sa biodiversité.

    Les plus grandes menaces sont apportées par l'Homme, expansion de l'agriculture près des rivières (pesticides), projets d'infrastructure (centrales hydro-électriques) , déforestation, incendies..

    Il faut savoir que seulement 4,4% du Pantanal sont des zones protégées... !!!

    Sublime endroit, mais pas envie d'aller m'y promener..heureusement que nous avons des photographes, qui nous font voyager, sans bouger de chez nous.. mais je reconnais que c'est superbe..

    Bon mercredi à tout le monde. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :