• PPS Jardins de Marqueyssac

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Vendredi 10 Septembre à 16:03

    JARDINS DE MARQUEYSSAC

    Classé 3 étoiles au Guide Vert Michelin.. C'est aujourd'hui le jardin le plus visité du Sud-ouest de la France.

    Site classé, les jardins romantiques et pittoresques de Marqueyssac offrent autour d'un château couvert de lauzes, du début du XIXe siècle, plus de 6 km de promenades ombragées, bordées de 150 000 buis centenaires taillés à la main et agrémentées de Belvédères, rocaille, cascades et Théâtre de Verdure..

    A Marqueyssac, le buis est mis en valeur avec une fantaisie pleine de mouvement, tout en rondeur et en taille moutonnante. Du Belvédère de la Dordogne à 130 m au dessus de la rivière, se déploie, le plus beau panorama du Périgord, témoin d'un riche passé historique et d'un Patrimoine naturel grandiose.

    Ce point de vue exceptionnel embrasse l'ensemble de la vallée, ses châteaux det ses Plus Beaux Villages de France : Beynac, Fayrac, Castelnaud, La Roque Gageac et Domme.

    Après d'importants travaux de restauration Marqueyssac a ouvert ses portes au public en Mars 1977. Aménagé sur un éperon rocheux, le parc domine les hautes-falaises calcaires, la Vallée de la Dordogne.

    La promenade s'organise autour de trois parcours afin de rejoindre le Belvédère, celui-ci se trouvant à 800 m du château.

    Ce formidable balcon sur la Dordogne à 192 m d'altitude, 130 m  au dessus de la rivière, dévoile un panorama exceptionnel sur l'ensemble de la vallée.

    Les buis plantés au XIXe siècle constituent un fil conducteur de la promenade. Ils sont mis en valeur avec une fantaisie pleine de mouvement. Le tracé du jardin, ses allées sinueuses, les rondeurs et la taille moutonnante des buis confèrent à Marqueyssac douceur et romantisme et contribuent à la concordance des jardins avec les collines de la vallée de la Dordogne, dont ils sont indissociables.

    Le château dans sa forme actuelle est une demeure d'agrément de la fin du XVIIIe siècle.. Un parc de nombreux et éléments aménagés au XIXe siècle, agrémentent la promenade, des allées sinueuses, des petits escaliers, trois cabanes en pierre sèche, une grande esplanade vouée au divertissements et aux réceptions galantes, une rotonde, un calvaire, des rocailles, des bancs taillés dans le rocher.

    Parc peuplé de chênes verts, chênes pubescents, d'érables de Montpellier, d'arbousiers.

    Le chêne Vert au feuillage sombre serait à l'origine de l'appellation " Périgord Noir".

    Au sud des charmes, érables champêtres et des chênes.

    En 1861, Julien de Cerval hérite des lieux. Passionné de jardins, il se consacre pendant les 30 dernières années de sa vie à l'embellissement de Marqueyssac.

    Il fait planter des milliers de buis qui font de Marqueyssac une véritable " folie", en terme de jardin.

    Le jardin du bastion aux motifs verdoyants et aux allées centrales circulaires et typiques, des aménagements réalisés en France sous Napoléon III.

    Ensuite, il va faire planter des tilleuls, arbres de Judée, cytise, platane et orme. Julien de Cerval est à l'origine de l'introduction des essences ornementales rencontrées dans le parc.

    Il plante aussi des cyprès et des pins parasols. Enfin il introduit le cyclamen de Naples, qui forme aujourd'hui de fabuleux tapis très colorés d'août à octobre. Ont été ajoutés des santolines grise et romarins parfaitement adaptés aux conditions locales.

    Quel bel endroit .. c'est tout de même fantastique, tous ces buis moutonnants et quel travail cela représente..pour que tout soit parfait ..

    On ne voit que du vert, c'est surprenant, je ne peux pas dire que c'est beau ! il y manque quelques petites touches de couleur à mon avis .. trop uniforme !!

    Bonne lecture et passez une belle soirée..

    A demain.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :