• PPS Guatavita

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Mardi 19 Mars à 09:01

    GUATAVITA

    Guatavita est une municipalité située dans le département de Cundinamarca en Colombie à une soixantaine de kilomètres au nord de la ville  de Bogota, à plus de 3600 m d'altitude, une destination très prisée  par les touristes et les Colombiens.

    Réplique d'un village espagnol typique, Guatavita a été construite dans les années 60 pour accueillir les habitants de l'ancienne ville, délogés par la création du réservoir de Tominé.

    Non loin de ces maisons blanches à toits de tuile en terre cuite, "le lac de Guatavita", berceau de la légende de l'Eldorado... Ce village est vraiment magnifique,très coquet.

    L'histoire voudrait que les chefs Muisca, lors de leurs rituels déversaient quantité d'or dans les eaux couleur de jade.

    Le cacique Guataviva se rendait en barque au milieu du lac et y jetait des pièces d'or et des émeraudes, pour apaiser la colère du démon.

    Ce lac mystérieux fut l'objet de la convoitise des Espagnols qui ont longtemps cherché le trésor enfoui dans les eaux mystérieuses.

    Aujourd'hui les fouilles sont interdites par le gouvernement Colombien.

    Le mystère est énorme quand à l'origine de cette lagune , c'est sans doute le seul élément de cette  lagune dont la formation précise reste inconnue, c'est peut être ce qui fait son charme si particulier.

    Pour certains chercheurs il s'agirait d'un cratère volcanique, mais vous le remarquerez sur place, il n'y a pas de volcans dans les environs de Guatavita. Une autre branche scientifique pense qu'il s'agit de l'impact d'un grand météorite et là encore vous serez bleu parce que vous n'y verrez pas de débris d'astéroïdes dans son voisinage !...

    On y parlait Chicha et on appelait les Muiscas " les Hommes" ! on y tissait, on y sculptait, on y chantait, on y vénérait ! communion avec les Dieux, rituels, sacrifices et légendes.

    Les Muiscas avaient sacralisés les lagunes perchées dans les montagnes autour de la Bogota d'aujourd'hui.

    Lors de grandes cérémonies exceptionnelles se réunissaient autour de la lagune toutes les tribus Muiscas et d'autres tribus indigènes des pays voisins. La lagune sacrée de Guatavita était le site cérémonial ou les indigènes adoraient leur déesse de l'eau, "Chie".

    Pour les Muiscas l'or ne représentait pas une valeur économique, mais plutôt une façon de s'approcher des dieux.

    La lagune a été découverte en 1537, par le Conquistador Espagnol Gonzalo Jimenez de Quesada, qui avait entendu parler de cette histoire.

    Différentes tentatives ont été effectuées en 1545 et 1580, pour récupérer l'or gisant au fond du lac, on en voit encore les traces.

    On raconte qu'ils auraient trouvé plus de trois tonnes d'or. La légende de l'Eldorado, que nous connaissons tous est née ici !...On tenta de vider complètement la lagune pour y déceler ses trésors, sans succès..

    C'est un site protégé depuis peu..Il faut mettre en avant le travail de préservation qui a été réalisé depuis quelques années, pour le protéger.

    Plus récemment ce sont des touristes irresponsables qui sont venus à bout de l'écosystème jusqu'à une prise de conscience qui a provoqué la fermeture totale pendant près de 10 années afin de permettre à l'écosystème, faune et flore de se régénérer.

    Ré-ouvert depuis 2006, le nombre de visiteurs est aujourd'hui régulé et aucune visite n'est possible sans les guides officiels du parc.

    Un vrai travail pédagogique  est à l'oeuvre pour faire comprendre aux visiteurs l'intérêt à la fois historique, nature, et philosophique de la lagune de Guataviva.

    On y apprend beaucoup sur la formation géologique d la lagune, le biotope et l'importance de l'eau, mais également sur l'histoire des Muiscas.. Visite payante avec guide.

    La célèbre Banque de Chibcha exhibe au Musée de l'Or à Bogota, l'une des preuves que ce type de rituel avait lieu dans les lacs de la région.

    Guatavita fait lui aussi partie des Six Pueblos Magicas (Villages Magiques) de Colombie.

    La légende continuera peut-être à se répandre car il est difficile de prouver que dans un lit boueux de ce lac, sont enterrés des trésors Muiscas.

    Combien de sagesse Indigène, mais combien d'ambition des Conquistadors !..

    Mais laissons en paix ce lac, et laissons en paix la légende .....

    Voilà encore un endroit qui fait rêver..

     

     "LE MONDE EST UN LIVRE ET CEUX QUI NE VOYAGENT PAS N'EN LISENT QU'UNE PAGE " ...

     

    Bonne journée à tous et toutes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :