• PPS Făgăraș

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Vendredi 23 Août 2019 à 08:17

    FAGARAS

    Les Monts Fagaras comptent parmi les plus hauts sommets roumain et des paysages sont à couper le souffle.

    Pour une authentique expérience emprunter la route Transfagaran qui traverse la chaine de montagne et offre de magnifiques paysages (ouverte seulement l'été)... La chaine des Carpates qui entre en Roumanie par le nord et se courbe par la suite dans une sorte de crochet, offre ses plus beaux sommets vertigineux, c'est là que se situe le "toit de la Roumanie" le Mont Moldavaenu, qui s'élève à 2544 m.

    La chaine de montagne est d'autant plus impressionnante lorsqu'on observe les hauts plateaux Saxons dans le sud de la Transfagaran qui est une magnifique étape, l'un des plus beaux panoramas du pays.

    Très prisé des randonneurs, cette région offre des possibilités illimitées de balades tandis que l'endroit abrite également une riche faune et flore, comme de nombreux ours bruns, des lynx et autres loups.

    Une magnifique étape à considérer lorsque vous établirez votre itinéraire roumain.

    Les Monts Fagaras, offrent des paysages et des lacs somptueux ainsi qu'une des plus belles routes d'altitude de Roumanie : la route Transfaragarasan.

    Ces montagnes  sont constituées des deux plus hauts sommets de Roumanie : Les Monts Negolü et Moldoveanu. Autant vous dire que les randonnées sont nombreuses dans les Monts Fagaras et les sentiers de marche plutôt bien aménagés.

    La route Transfargarasan est une route d'altitude entre Curtea de Arges et Sibiu. Les paysages naturels et montagneux sont vierges et les seules personnes que vous croiserez seront des bergers ou des petits vendeurs de maïs grillé, sur les bords des routes.

    Vous croiserez également le lac Vidraru, lac artificiel, qui offre une belle vue, au beau milieu des Monts Fagaras.

    Il est possible de louer des barques ou des bateaux, le lieu s'y prête, tant c'est calme. Le barrage est le plus haut de Roumanie, avec ses 166 m, quand vous êtes dessus, il ne faut pas avoir le vertige : impressionnant !..

    Le lac Balea, lac glaciaire, se situe à 2040 m d'altitude et vous pourrez le rejoindre par un téléphérique. L'hiver (au niveau de la cascade Balea) ou par la route Transfagarasan, l'été .

    Les paysages qui se reflètent sur le lac, sont magnifiques. Il y a même un hôtel, là-haut ...

    FAGARAS , est une ville de Transylvanie, dans le Judet de Brasov, ayant le titre de municipe, comme Brasov, le chef-lieu de Judet.

    Fagaras compte 34034 habitants en 2005.

    Le Judet de Fagaras est historiquement une ancienne Valachie Transylvaine régie par le Valachicum (droit roumain), alors que Brasov était une cité saxonne.

    Située sur la route menant de Brasov à Sibiu, elle a joué un rôle stratégique important en particulier à cause de son château-fort.

    Entre les deux guerres Mondiales, Fagaras était le chef-lieu de Judet de Fagaras.

    La première évocation de la ville est faite dans un document daté de 1291, mais des vestiges archéologiques attestent d'une présence humaine, largement antérieure.

    La ville de Fagaras est située dans la partie centrale de la dépression du même nom, au pied des Monts Fagaras.

    La ville est traversée de l'est vers l'ouest par la rivière Olt, l'un des principaux affluents du Danube. L'altitude est située entre 424 et 441 m. Les localités limitrophes sont le village de Mândra, Ileni et Hurez (au sud) et les villages de Sona, Felmer, Soars et Calber (au nord)

    Le chemin de fer Bucarest-Brasov, passe par le sud de la localité. La gare de Fagaras se trouve à 238,4 km de Bucarest.

    AU XVIIe siècle, la population du bourg était de 1500 à 2000 habitants.. En 1783, sa population comptait 183 familles roumaines (quelques 900 personnes):

    Ethnies : Roumains, Hongrois, Allemands, Juifs, Roms. Les habitants étaient Orthodoxes, réformés, romano-catholiques, Luthériens, Juifs, unitariens..

    TOURISME :

    Le château-Fort de Fagaras, est le principal objectif touristique de la ville. Sa construction a commencé vers la fin du XIVe siècle, sur la place d'une forteresse de terre, datant du XIIe siècle. Le château a été transformé en Château-Fort au XVIIe siècle, il est devenu résidence princière. Entre les deux guerres Mondiales, il a servi de garnison et pendant la première partie de l'époque communiste, jusqu'en 1964 notamment, le Château a servi de prison.

    A présent, le Château Fagaras abrite le Musée du Pays de Fagaras, la bibliothèque municipale et un restaurant.

    A voir :

    L'église Saint Nicolas (1697-1698).

    L'église Sfanta Treime - Sainte Trinité) 1782-1791).

    L'église romano-catholique et le monastère des Frères Franciscains 1737-1761).

    Fundtria "Negru Vodà"

    La statue de Doamma Stanca (1603), la femme du Voïvo de Michel Ier, le Brave.

    La statue de Badea Gheorghe Cartan (1849-1911), Berger autodidacte, Globe-Trotter (jusqu'à Rome, jusqu'à Jérusalem, jusqu'à Paris).....

    Laguna Albastra, lieu de détente, piscine, plage, restaurant, tennis.

    La ville de Fagaras constitue un point important de départ pour les touristes qui désirent faire des randonnées et des ascensions dans les Monts de Fagaras, surnommés (Alpes de Transylvanie).

    Les plus proches chalets alpins sont : Urlea, Vaka Sambeter, Turnuri et Podragu, ainsi que le refuge alpin de Vistea Mare.

    Pays peu connu, du moins pour moi, et très intéressant , il semble grandiose..et que de jolies randonnées à faire ! ..

    Bonne journée à vous tous.. Bisous.

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :