• PPS Calico

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Dimanche 5 Avril à 19:21

    CALICO

    Située dans le désert de Mojave, Calico est une petite ville fantôme, très " touristique", qui témoigne d'une importante activité minière dans la région à la fin du XIX e siècle.

    Après avoir été laissée à l'abandon, la ville a été restaurée et est presque devenue un petit parc d'attractions, avec ses boutiques et animations.

    Nous sommes loin du charme et l'authenticité de Bodie, mais si vous faites le trajet " Los Ageles- Las Vegas", un arrêt peut être l'occasion de remonter, un peu le temps.

    Calico se trouve dans le Centre de San Bernardino, à une dizaine de miles à l'est de Barstow, le long de l'Interstate 15, Sortie Ghost Town Rooad.. Une fois sorti de l'autoroute, lorsque vous êtes à Ghost Town Road, vous verrez une gigantesque inscription " CALICO" , à même la montagne, un peu à la manière du panneau Hollywood à Los Angeles ..

    Calico est une ancienne ville minière crée en 1881.

    A son apogée, la ville comptait 500 mines, produisant près de 2 millions de Dollars de minerais d'argent par an, et comptait 3500 habitants.

    Puis l'argent perdit de sa valeur, au milieu des années 1890 et Calico commença à décliner, la population quittant peu à peu la ville, jusqu'à être complètement abandonnée en 1907.

    Mais, dans les années 1950, Walter Knott, rachète Calico et décide de la restaurer, selon des photographies de l'époque.

    Sachez qu'il n'y a que quelques "vrais bâtiments d'époque : (Lil's Saloon, Town Office, Home of Lucy Lane, Smitty's Gallery, Général Store et Joe's Saloon), les autres ayant tous été reconstruits sur les fondations des bâtiments en ruine.

    Calico a été déclaré State Historical Landmonk dans les années 1960.

    Calico est construite autour d'une artère principale, Main Street, longue de 400 mètres. La plupart des bâtiments abritent des boutiques, restaurants ou cafés. ..Ne pas manquer la réplique de l'école tout au fond de la ville.

    La rue principale est le théâtre de temps à autre de spectacles de Cowboys et d'animations en costumes d'époque.

    La ville accueille aussi des Festivals, tout au long de l'année : Calico Spring Festival en mai, Calico Days, en octobre.

    L'ensemble est tout de même assez artificiel et très touristique. Difficile de se plonger, dans une ambiance de ville abandonnée , tant l'activité est intense ....

    Tous les samedi soirs, il est possible de réaliser un Ghost Tour , visite guidée de nuis, soit de la ville, soit de la mine.

    Chaque tour dure une heure. Le guide vous racontera des histoires étranges, sensées avoir réellement eu lieu dans la ville.

    Le nom de Calico, a été donné par quatre prospecteurs,en 1881, qui voulaient se rendre au nord est d'une chaine de montagnes " couleur Calicot"...

    En 1966, Knott Walter, a fait don de Calico au comté de San Bernardino et le site est devenu, un parc régional du Comté.

    Cet endroit est étrange,mais ce qui est intéressant, ce sont toutes ces personnes, qui pour gagner leur vie, péniblement du reste, ont pu vivre dans un endroit aussi désolé..  Souvent ils servent aussi de lieu de tournage pour des films de Western ..

    Bonne soirée à tout le monde, et à demain, si vous le voulez bien..

    Et surtout prenez bien soin de vous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :