• PPS Boersch

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Mardi 11 Février à 18:49

    BOERSCH

    Dans un coin de verdure entre vignes et collines, Boersch cache quelques trésors de la Renaissance. Ville typique du Piémont Alsacien, le style Renaissance prédomine sur la place de la mairie.

    Remarquez l'Hôtel de Ville et son escalier à vis logé dans une tourelle.

    Un puits à six seaux daté de 1617, complète le remarquable ensemble. Mais Boersch conserve également un aspect médiéval par bien des rues et ruelles, on pourra admirer les maisons à colombages et leurs nombreux emblèmes de métiers. On notera par exemple, l'ancienne maison des chevaliers teutoniques (1499).

    A VOIR : Marqueterie d'art Spindler, installés sur le site du chapitre de Saint Léonard. La qualité et le raffinement des oeuvres qui y sont produites sont mondialement reconnus.

    Portes et enceintes médiévales de Boersch, construites en 1340.

    Il reste aujourd'hui 3 à 4 portes qui permettent l'accès à la ville. A l'est Porte Basse , au sud la Porte Haute, aujourd'hui décorée d'une représentation de Saint Médard, patron de la paroisse et au nord la Porte Arrière.

    A l'ouest la Porte du Presbytère a été démolie en 1758, pour cause de vétusté.

    Les remparts sont bien conservés et enserrent encore la ville.

    Saint Léonard était un ancien couvent bénédictin aujourd'hui disparu. Il abrite désormais les ateliers de la célèbre marqueterie d'art Spindler, qui a vu naître au début du XXe siècle, l'art nouveau alsacien.

    Klingenthal, vallée des Lames, doit son nom à la Manufacture Royale d'Armes Blanches, qui y fut installée en 1730, le long de la rivière Ehyn, des martinets de forge, des aiguiseries, des ateliers et des maisons d'habitation ont donné naissance au village-manufacture de Klinfenthal.

    L'occupation du site semble ancienne puisqu'on retrouve des traces datant de plus de 3000 ans.

    La première mention écrite de Boersch date de 1109..le village était alors la propriété de l'abbaye de Saint Léonard.

    En 1340, le statut de ville est accordé et des remparts sont édifiés. Au Moyen Âge elle subit des destructions suite à des guerres locales ou des révoltes.

    La ville connait une période de prospérité au XVIe avant d'être ravagée lors de la guerre de Trente.

    Boersch devient alors une ville Française et connait le destin commun de l'Alsace. Aujourd'hui la richesse principale est la vigne.

    Visiter et voir à Boersch :

    Débutez la visite par l'une des trois Portes et de l'enceinte fortifiée (il n'en reste aujourd'hui que trois)..

    La Porte Haute est ornée de Saint Médard, patron de la ville.

    La Porte Basse abrite une statue de la Vierge. La Porte arrive même au chemin de ronde et peut être un point de départ agréable vers le vignoble et ses chapelles.

    Promenade dans la ville...explorez le village en empruntant au hasard ses ruelles. Vous découvrirez ainsi les nombreuses maisons des Vignerons des XVIe et XVIIe siècles.

    Ces belles maisons typiques comportent généralement une grande porte cochère qui mène à la cour intérieures et une cave à moitié enterrée..

    Place de l'Hôtel de Ville, magnifique bâtiment du XVIe qui comporte un très bel oriel à 2 étages et un escalier à vis, dans la Tour.Le remarquable puits du XVIIe siècle, gravé du nom de 6 notables de la ville.

    Promenez vous dans les vignes : de la Porte arrière, vous pourrez accéder au  vignoble et vous y promener, pour en découvrir plusieurs chapelles  disséminées dans les vignobles.

    Ses habitants sont les Boerschois et Boerschoises.

    Si le coeur vous en dit , allez visiter cette petite ville pendant vos vacances, c'est superbe..

    Bonne et douce soirée...

    2
    COLOMBA
    Mardi 11 Février à 19:18

    11/2/20    NOTRE DAME DE LOURDES

    Journée  Mondiale des initiés en 1982, par l'église catholique..Jour anniversaire de l'apparition de Notre Dame de Lourdes.

    Quelques anniversaires du 11/2 :

    Sonia Roland, actrice, Miss France 2000 ( 1982).

    Serge Lama, chanteur, auteur, interprète (1943..

    Jennifer Aniston, actrice (1969).

    Humour Réflexion :

    Plus le contenu de la pensée est faible, plus le penseur prend de l'importance  (Gilles Deleuze).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :