• PPS Ainhoa

  • Commentaires

    1
    COLOMBA
    Mardi 12 Juin 2018 à 07:55

    AINHOA

    Ainhoa a été bâtie au XIIIe siècle par les moines alors qu'elle constituait une halte salutaire avant la montagne sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

    Le plan est celui d'une Bastide, avec une rue principale ou vous découvrirez outre de magnifiques maisons Labourdines à colombages (la rue a été reconstruite  et la gastronomie locale.au XVIIe siècle), différents commerces typiques représentant l'artisanat et la gastronomie locale.

    Classé parmi les plus Beaux Villages de France, Ainhoa, vous invite à déambuler dans la quiétude, visitez notamment l'église et son clocher Tour, derrière le Fronton, très bel intérieur en bois à caissons, choeur vouté en "cul de four"...

    C'est dans la première moitié du XIIIe siècle, que des moines , décidèrent de créer cette zone de pâturages, coupée de bois de chênes et peuplée de bergers transhumants, l'un de leurs cinq vicariats prévus sur la route de Compostelle.

    Propriété de Juan Perez de Baztan, haut personnage de la cour de Navarre, il fut convenu que ce petit vicariat formerait enclave sur la propriété seigneuriale.

    Ce serait le bourg d'Ainhoa, un village-bastide aux maisons parfaitement alignées de chaque côté d'une large avenue.

    Il connut de nombreux avatars, sous la suzeraineté anglaise, disputé entre l'Angleterre et la Navarre au XIIIe et XIVe siècle, puis terre indivise entre les deux royaumes, ce n'est qu'en 1451, sous Charles VII, qu'il redevint une commune française.

    La tourmente révolutionnaire de 1789 atteignit profondément la vie religieuse du Pays Basque.

    L'église d'Ainhoa, fut fermée au culte et fut transformée en magasin à Fourrages, mais les paroissiens restés fidèles à leur foi, allaient clandestinement à l'Abbaye d'Urdax.

    Après la révolution, la paix fut un entracte de courte durée, pour la frontière basque, la guerre réapparut sur les bords de la Nivelle, à la fin de la campagne d'Espagne (1813-1814).

    Depuis lors le village d'Ainhoa, s'est trouvé éloigné des batailles livrées sur d'autres fronts, mais les jeunes d'Ainhoa ont participé à toutes les guerres et fait  souvent le sacrifice de leur vie..

    De nos jours, le village compte 680 habitants, vivant dans le bourg et dans huit quartiers dont le plus important est le quartier  frontalier de Dancharia.

    Au centre du village, non loin de la mairie et de l'église se dresse le traditionnel" fronton", témoin privilégié, il est aussi un des acteurs des Fêtes et de la vie du bourg.

    Il a été construit en 1849. Sa présence est intimement liée à l'importance des sports de balle (pelote) dans les villages basques, tous les ans au mois d'octobre, se tient la Fête de la palombe.

    Des randonnées pédestres, sur plus de 65 km de sentiers sont balisés..Randonnées VTT..

    Il y a de très bons restaurants gastronomiques ou de cuisine traditionnelle, à Ainhoa.

    Très beau bourg, ou il doit être agréable de marquer une pause.

    Merci Aldo, bonne et belle journée..peut-être sans orage, car hier dans ma région ce fut le déluge, sans pour cela entendre le tonnerre ...

    Bisous à ceux qui passent par le blog d'Aldo..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :